Bien choisir son canapé : les indispensables

On n’achète pas un canapé, on investit dans un canapé! Pièce incontournable et maitresse du salon, on ne le choisit pas la légère. Il y a un certain nombre de questions se poser avant de se lancer : le budget bien sûr, le style, la couleur, la texture, la résistance, le confort, la forme Par ou commencer ? voici quelques conseils pour que votre recherche ne se transforme pas en chemin de croix.
canape

Ce qu’il faut savoir au départ

1- Un canapé qu’est ce que c’est ? C’est l’assemblage d’une structure en métal ou en bois, recouverte de mousse plus ou moins épaisse et tenue par des suspensions qui sont soit des sangles, soit des ressorts. Vient ensuite l’assise, c’est-à-dire les coussins en mousse, recouverts de tissu ou de cuir.

2- Le confort : plus la densité de la mousse et de l’assise sont importantes, plus le canapé est confortable. On qualifie un canapé de confortable à partir de 25kg/m3 environ.

3- « Le concept de résilience » du canapé est essentiel : la résilience désigne en effet la capacité de la mousse à reprendre sa forme initiale après vous y être assis.

4- Les revêtements jouent également leur rôle dans votre décision : coton, microfibre ou cuir. Ils dépendent de vos envies, mais aussi de votre contexte de vie : les housses en microfibres sont les plus faciles à entretenir, le coton aussi, à l’exception du mélange coton/lin qui se fripe et pâlit, le cuir demande du soin au fil du temps.

Mon canapé dans l’espace

Non pas intersidéral mais dans votre espace intérieur. Tout est une question de rapport. Il est absolument nécessaire de vous fixer sur la longueur, la profondeur et la hauteur de votre futur canapé. Ces dimensions seront bien sûr en rapport avec l’espace dont vous disposez.

2 règles d’or :

1- Votre canapé ne devra pas entraver la circulation des personnes.

2- On ne colle jamais un canapé contre un mur, il faut donc tenir compte de cet espace supplémentaire.

Dans un petit salon, vous éviterez donc de préférence les canapés 3 et 4 places. Pensez aux petits modèles de canapés 2 places (de 133 à 150 cm) que vous pouvez accorder par paire. Dans un salon spacieux, jouez la carte des canapés d’angle qui modulent l’espace et créent des séparations sans cloisonner.

La Question qu’il faut se poser

Parmi les mille questions que vous vous posez avant d’acheter un canapé, il en est une qui fait figure de point de départ : A quoi va me servir mon canapé ? Détrompez-vous, ce n’est pas incongru de la formuler. Vais-je y regarder la télé, vais-je y travailler ou encore y manger. Les enfants vont-ils en faire leur terrain de jeu, le chien son couffin et le chat son grattoir? Ou simplement, vais-je m’y asseoir et y rêvasser toute la journée (pour celles et ceux qui en ont la possibilité).

Autrement dit, on choisit son canapé en fonction de son utilisation future et de notre mode de vie.

 

Laisser un commentaire

*